Les 10 qualités d’un Manager de Transition

10-qualités-manager- transition

 

De part les missions qu’il est appelé à remplir, un Manager de Transition se doit de disposer de qualités spécifiques, indissociables de sa fonction.

Sur le plan humain comme pour la gestion des délais, des budgets ou la résolution de problématiques complexes.

 

 

Les 10 qualités d’un Manager de Transition

Qualités humaines et qualités opérationnelles, voici une liste des 10 points clés qui font un bon Manager de Transition :

 

L’expérience et l’inspiration : être opérationnel rapidement

Avant toute chose, un Manager de Transition doit avoir opéré en tant que haut cadre dirigeant au sein d’une grande entreprise. Le simple fait de connaître et de maîtriser les « ficelles du métier » facilite grandement l’intégration du manager de transition dans un nouvel environnement. Il est donc en capacité à être opérationnel dans des délais très courts. De surcroît, l’expérience acquise par le passé permet une prise de fonctions plus sereine. Cette sérénité alliée à l’œil extérieur dont dispose forcément un manager de transition nourrissent son inspiration, atout indispensable à l’heure de résoudre des problèmes parfois très complexes, et ce, dès les premiers jours de mission.

Le Manager de Transition doit être capable de comprendre rapidement les défis auxquels l’entreprise est confrontée.

 

Adaptabilité et créativité : savoir contourner les difficultés

Chaque mission est nouvelle et demande une forte capacité d’adaptation ; à l’entreprise et à son environnement, aux équipes déjà en place, au marché sur lequel évolue l’entreprise, aux problèmes que rencontre l’organisation… En période de crise, l’être humain a toujours une forte tendance à se replier sur ses bases, bouchant involontairement ses horizons de solution.

Le travail du Manager de Transition est justement de passer outre cette frontière du repli pour ouvrir sur d’autres solutions plus créatives, adaptées au contexte, aux équipes, au marché et à l’entreprise.

 

Mobilité : refuser la sédentarité

Par définition, un manager de transition peut être appelé à intervenir partout où le besoin se fait sentir. Le profil d’un Manager de Transition n’est donc pas compatible avec des mots comme sédentaire, cdi, stabilité, etc. Il faut être prêt à découvrir de nouveaux horizons, géographiques, professionnels, psychologiques même, à intervalle très réguliers. Une mission de Manager de Transition dure en moyenne 7 mois…

 

Force mentale : résister au stress et contrôler ses émotions

Les missions pour les quelles sont appelés les Managers de Transition sont rarement dénuées de pression. Le Manager de Transition doit donc savoir gérer ses émotions, faire preuve de self control en toutes circonstances. D’abord pour conserver la lucidité nécessaire à l’appréhension, l’analyse et la résolution des problèmes, mais aussi pour conserver sa crédibilité en matière de leadership des équipes sous ses responsabilités. Le contrôle d’une situation passe indubitablement par un contrôle de soi.

 

Réactivité et pragmatisme : pouvoir prendre les bonnes décisions rapidement

Au sein de ces postes clés, une simple prise de décision engage des centaines voire des milliers de personnes. Or, c’est justement ce qui est demandé aux tops managers ; toujours conserver en tête tous les enjeux relatifs aux décisions à prendre ; enjeux humains, économiques, financiers… Malheureusement, chaque décision est entourée d’une part d’inconnu, et ce malgré tout le travail d’anticipation qui aura été concédé en amont. Il faut donc rationaliser au maximum et garder sa sérénité pour contourner les obstacles et les objections.

Réactif en cas de décision de dernière minute, le Manager de Transition se doit donc aussi d’être pragmatique. Respecter une ligne directrice est une excellente chose, mais parfois, le contexte commande plus que les objectifs déclarés…

 

Ouverture d’esprit et esprit critique : ne jamais se laisser déborder

Conserver suffisamment de sérénité et de lucidité pour ne pas rejeter à priori des réponses créatives ou alternatives, et faire preuve d’esprit critique afin de mesurer et d’analyser de manière approfondie, tous les tenants et aboutissants inhérents à n’importe quelle décision. Voilà un équilibre qu’il n’est pas simple de trouver au quotidien, d’autant plus au cœur d’une situation tendue.

Néanmoins, c’est cette exigence à maintenir en permanence une probité dans la réflexion et un niveau poussé d’analyse qui permet à tout bon Manager de Transition de faire évoluer sa pensée. Il va de soi que cet équilibre en mouvement est constamment nourrit d’une veille active sur les événements relatifs au marché comme sur les avancées technologiques ou les évolutions sociales.

 

Ecoute, négociation et communication : partager les points de vue

Le dialogue est l’élément clé de la cohésion d’une équipe. Or, entre les objectifs fixés par l’entreprise et le contexte d’intervention voire la marche à suivre pour remplir la mission, il peut exister des fossés. Ecouter et négocier sont des atouts indéniables d’un bon manager de transition, le but étant que chacune des parties présentes autour de la table puisse repartir avec une victoire, dans le cadre d‘accords gagnant-gagnant.

Le manager de transition doit être capable de communiquer efficacement avec les collaborateurs, les actionnaires, les fournisseurs et les clients de l’entreprise.

 

Esprit de synthèse et flexibilité mentale : Résumer, vulgariser, fédérer… 

Au final, l’objectif reste de fédérer les équipes autour d’un projet commun, malgré des points de vue discordants. Pour cela, le manager de transition doit pouvoir synthétiser parfaitement les situations, les vulgariser pour favoriser la compréhension par toutes et tous et fédérer l’ensemble des acteurs autour d’une vision commune et d’un projet opérationnel qui verra l’investissement de chacun et de chacune.

Le Manager de Transition doit être capable de s’adapter rapidement aux nouvelles situations et aux changements dans les priorités.

 

Leadership et charisme : savoir gérer ses équipes et collaborateurs

D’un côté, des objectifs et des tableurs dictant le taux de rentabilité de chaque collaborateur de l’entreprise ; planification, organisation optimisée, direction des opérations, supervision et contrôle…. De l’autre, des qualités humaines capables de motiver les troupes.

Un Manager de Transition doit pouvoir faire de ces deux aspects du management des visions complémentaires, en générant l’envie chez ses équipes, en se plaçant toujours à leur soutien, en faisant avec parfois, en communicant mieux et plus simplement. En bref, le manager de transition doit être en mesure de saisir les priorités, professionnelles et personnelles, de tous ses collaborateurs pour les mettre dans le meilleur état d’esprit possible. Le tout, en assumant pleinement ses méthodes et son rôle de leader.

Le Manager de Transition doit être capable de mobiliser les équipes de l’entreprise et de les impliquer dans la résolution des problèmes et la mise en œuvre des changements nécessaires.

 

Neutralité et détachement : rester impartial

Le parti pris est un très mauvais conseiller. Le seul parti à prendre est celui de l’entreprise, des objectifs clairement fixés de la mission. Humainement parlant, plus le Manager de Transition se détache des querelles d’égos, à quelque niveau que ce soit, et plus il conserve sa crédibilité.

Eleanor Roosevelt avait coutume de répéter : « Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens ». Le Manager de Transition se doit de rester un grand esprit.

Picto-Contact

Un projet en perspective ?
Contactez Timoa Group >

Vous recherchez une solution de recrutement adaptée à votre entreprise ?

Timoa vous accompagne et vous conseille
sur vos problématiques de recrutement pour vos
Managers de Transition

Les dernières actus

    Gestion des Talents
  • Les compétences essentielles pour une Gestion des Talents efficace
  • Management de Transition
  • Management de Transition : une solution flexible face aux changements organisationnels
  • Executive Search
  • L’Executive Search pour un recrutement réussi : stratégies et bonnes pratiques

Vous recherchez une solution de recrutement adaptée à votre entreprise ?

Timoa vous accompagne et vous conseille
sur vos problématiques de recrutement pour vos
Managers de Transition

Continuez de lire

Articles dans la même catégorie

Gestion des Talents

Les compétences essentielles pour une Gestion des Talents efficace

Management de Transition

Management de Transition : une solution flexible face aux changements organisationnels

Executive Search

L’Executive Search pour un recrutement réussi : stratégies et bonnes pratiques